Où peut-on retirer des demandes de compensation (dossier) ?

à la MDPH
3 rue Villiers de l'Isle Adam
CS 50401
22190 Plérin
Tél : 02 96 01 01 80
N° Vert : 0 800 11 55 28
mdph@mdph.cg22.fr
  Horaires d'accueil
Téléphonique :
du mardi au vendredi de 8h30 à 12h00 - 13h30 à 17h00
Sur le site
3 rue Villiers de l'Isle Adam - 22190 Plérin
le lundi : de 13h30 à 16h30 (fermé le matin)
du mardi au vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
 

  En les téléchargeant sur ce site

  Dans les relaisContact répartis sur le département

Présents sur l'ensemble du département des "relaisContact" vous permettent de retirer une demande de compensation. Vous devez vous adresser à l'organisme duquel vous dépendez*. Vous retournez ensuite votre demande de compensation auprès de la MDPH - 3, rue Villiers de l'Isle Adam
CS 50401, 22190 PLERIN.
Consultez la liste des relais contacts:

* Les relaisContact
CPAM - Ressortissants du régime général
CAF - Allocataires AAH
CLIC - Personnes de plus de 55 ans
MSA - Ressortissants du régime agricole
MDD - Maisons du Département
CCAS - Centre communal d'action sociale

 Qui peut formuler ou déposer une demande de compensation ?

La personne en situation de handicap ou son représentant légal

 Comment formuler une demande de compensation ?


Vous retirez les formulaires auprès de la MDPH ou en les téléchargeant sur ce site. Ce dossier rassemble les informations qui permettent de mieux vous connaître et de bien comprendre vos attentes. Les professionnels de la MDPH, du secteur de la santé ou des services sociaux peuvent vous aider dans les différentes étapes de sa conception, si vous le souhaitez.


Une fois le dossier constitué, il est à déposer (ou à transmettre) à la MDPH à Plérin. Une équipe de professionnels examine votre demande, évalue votre situation et propose un plan personnalisé de compensation.


La Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) (qui remplace la COTOREP et la CDES) étudie ces propositions et elle décide des droits qui vous seront accordés.

 Qu'est-ce que la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

1. Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
La Prestation de Compensation du Handicap (PCH), entrée en vigueur le 1er janvier 2006, participe aux aides pour pallier les conséquences du handicap (aides humaines, techniques, aménagements de logements, de véhicule, aides animalières,.). Elle se substitue à l'Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP). Les bénéficiaires de l'ACTP pourront en conserver le bénéfice, mais il n'y a pas de cumul possible avec la prestation de compensation. Cette prestation est versée par le Conseil général. Une enveloppe financière de la Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA) participe à ce financement.

A. Critère de résidence

Pour pouvoir prétendre à la prestation de compensation du handicap, le demandeur doit résider de façon stable et régulière en France. NB : La demande de prestation doit être faite à la Maison Départementale des Personnes Handicapées du département de résidence.

B. Critère d'âge

• principe : être âgé de moins de 60 ans; après 60 ans, c'est généralement l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) qui a vocation à prendre en charge les besoins pour les actes essentiels.
• Exceptions :
- Les personnes âgées de moins de 75 ans si elles répondaient avant 60 ans aux critères de handicap
- Les bénéficiaires de l'Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP)
- les personnes qui exercent une activité professionnelle

C. Critères de handicap

Contrairement à la plupart des autres droits et prestations, la PCH n'est pas soumise à une condition de taux d'incapacité mais à la reconnaissance :
- SOIT d'une difficulté absolue pour la réalisation d'une activité
- SOIT d'une difficulté grave pour la réalisation de deux activités
Les activités prises en compte sont au nombre de 19 et réparties en 4 domaines : la mobilité (se mettre debout, faire ses transferts, marcher etc.), l'entretien personnel (se laver, s'habiller, prendre ses repas, assurer l'élimination et utiliser les toilettes), la communication (parler, entendre, voir etc.) et les tâches et exigences générales et les relations avec autrui (orientation dans le temps, l'espace, gérer sa sécurité etc.

D. Les besoins couverts

  • Les besoins d'aide humaine (ex: aide pour la toilette, l'habillage, la prise des repas, la réalisation des transferts etc.)
  • Les besoins d'aides techniques (ex: fauteuil roulant, barre d'appui, prothèse auditives etc.)
  • Les besoins d'aménagement du logement (ex: remplacement de la baignoire par une douche à siphon de sol, élargissement des ouvertures etc.)
  • Les besoins d'aménagement du véhicule (ex: boite de vitesse automatique, boule au volant etc.)
  • Les besoins liés aux surcoûts de transport entre le domicile et l'établissement médico-social (FOA, FAM et MAS)
  • Les besoins d'aides spécifiques (ex: protections)
  • Les besoins d'aides exceptionnelles (ex: surcoût du séjour adapté)
  • Les besoins d'aide animalière

 Qu'est-ce que le Fonds Départemental de Compensation du Handicap ?

Le Fonds Départemental de Compensation est destiné à accorder des aides financières permettant aux personnes en situation de handicap de faire face aux frais de compensation restant à leur charge après la prestation de compensation du handicap, et après que les intéressés aient fait valoir l'ensemble de leurs droits (prestations légales et extra légales).

Dans les Côtes d'Armor, les contributeurs à ce Fonds sont : l'Etat, le Conseil général, la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d'Allocations Familiales. Les contributeurs au Fonds sont membres du comité de gestion.

Le comité de gestion, ou siègent les contributeurs, pourra attribuer une aide financière au titre du Fonds Départemental de Compensation en fonction de la situation, du reste à charge et des ressources de l'intéressé.

Le comité de gestion étudiera les demandes d'aides techniques, d'aménagement du logement et de véhicule , d'aides humaines (uniquement pour les enfants très lourdement handicapés) et toute demande relevant d'une situation exceptionnelle pour les personnes bénéficiaires de la PCH et / ou d'un complément de l'AEEH .



Vous avez des questions
concernant vos droits?
La MDPH vous répond

  questions à la MDPH

Votre email

Votre nom

Votre question 

 



 

Vous avez d'autres questions?

  questions au Conseil Général

Votre email

Votre nom

Votre question